Rechercher
  • Stéphanie L.B.

Le stress chronique et ses méfaits

Plusieurs méta-analyses tendent à démontrer que le stress chronique (le mauvais stress et non celui qui nous permet de réagir face à un danger immédiat) pourrait accroître les risques de développement de certaines maladies.


J’ai découvert un article qui semble bien renseigné et je vous le fais partager :

« À Villejuif, le laboratoire « Modèles de cellules souches et malignes et thérapeutiques » (unité Inserm 935 / Université Paris-Saclay), en collaboration avec les unités Inserm 1031 et 1132 et l’unité de service 33, les chercheurs Eva Hadadi et Hervé Acloque montrent qu’un stress circadien chronique augmente significativement la dissémination des cellules cancéreuses mammaires et la formation des métastases osseuses et pulmonaires, dans un modèle murin de tumorigenèse mammaire spontanée. »


http://www.idf.inserm.fr/actualites/cancer-du-sein-le-stress-circadien-un-facteur-important-de-dissemination-des-cellules-cancereuses


Autrement dit cercle vicieux : Tensions de toutes sortes (le mot stress veut finalement dire : « mise sous tension ») entraînant angoisses et anxiété, engendrant troubles du sommeil qui deviennent chroniques et qui, à terme, dérèglent notre rythme circadien et qui provoquent peut-être des désagréments bien plus désastreux pour notre santé.


Il est temps de casser cette chaîne oppressante et de faire intervenir des techniques qui nous permettent de nous occuper de nous. La sophrologie en fait partie.


Bien entendu, j’encourage toute personne à évoluer positivement grâce à ce qui lui convient le mieux à un instant T. Ce peut être la sophrologie comme toute autre discipline, méthode ou technique dès lors qu’elle nous fait nous sentir bien et, idéalement, qu’elle fait intervenir l’association du corps et du mental en profondeur !


De nos jours, il est primordial d’adopter une attitude prophylactique et la sophro nous fait travailler en ce sens.


Bien à vous,

Stéphanie L.B.



8 vues0 commentaire